COMITÉ DES INTÉRÊTS DE QUARTIER R des Marronniers Rte de Générac

COMITÉ DES INTÉRÊTS DE QUARTIER   R des Marronniers Rte de Générac
Notre Maire a annoncé...

Projet du futur parc urbain - Bilan de la concertation
21 novembre 2018

Projet phare à l’échelle de la Ville, l’aménagement des anciennes pépinières Pichon en parc urbain représente un enjeu majeur d’amélioration du cadre de vie des Nîmois. Le futur Parc permettra la réalisation d’une séquence importante du projet de Diagonale Verte qui constitue l’un des trois axes directeurs de la Trame Verte et bleue inscrite par la Ville aux dernières révisions de son PLU.

Après avoir retenu un scénario préférentiel d’aménagement du site, la Ville a mis en œuvre une vaste démarche de concertation publique du 4 juin au 5 novembre 2018. Plus de 300 personnes ont participé à cette réflexion collective.

Globalement, le bilan de la concertation conforte les objectifs initiaux définies par la Ville :
- préserver et valoriser la richesse naturelle du site en portant une attention particulière à la protection de la biodiversité,
- faire vivre le parc comme un lieu d’activités, de rencontres, de détente et de mémoire,
- rendre le futur parc accessible et sécurisé.

Toutefois, la Ville prend acte des oppositions sur le projet de construction d’un ensemble immobilier de 65 logements collectifs, en bordure de la rue Quatre Fages. Consciente des inquiétudes exprimées, la municipalité renonce à ce programme immobilier.


Notre Maire Jean-Paul Fournier vient d'annoncer,
lors de la conférence de presse, que la municipalité renonce à la frange constructible de 6000 m² ainsi qu'aux constructions projetées le long de la rue des Quatrefages et a pris en compte les attentes des habitants.
 
Extrait du communiqué de presse :
 
"Points d'ajustement à réexaminer par la Ville
Si le scénario d'aménagement initial a été conforté par la concertation, certains points d'ajustements, des demandes d'approfondissement ou des modifications ont été formulées par les habitants que la municipalité s'engage à réexaminer lors de la phase de poursuite des études du projet dans la perspective de l'organisation d'une future consultation de maîtrise d'œuvre.

Programme immobilier
L'ensemble des participants ont exprimés leur totale opposition, et de manière quasi unanime, à la construction d'un programme de logements collectifs (potentiel de 65 logements) en bordure de la rue Quatrefages.
Les motivations exprimées portent sur le caractère incompatible de l'implantation d'habitations jugée contradictoire avec l'esprit ouvert, commun et partagé d'un parc public.
L'impact foncier de ce programme a par ailleurs pour effet de réduire de façon conséquente l'emprise du futur parc public dans sa partie nord (section comprise entre le groupe scolaire M. Long et la rue Quatrefages).
Consciente des inquiétudes exprimées quant à l'impact de cette urbanisation résiduelle sur l'identité paysagère future du parc urbain et sa fonctionnalité,
la municipalité renonce à la faisabilité de ce programme immobilier."

Franchissement du boulevard Allende
La collectivité s'engage à apporter la plus grande vigilance aux interrogations exprimées quant aux solutions de franchissement du boulevard Allende, essentielles à la réussite du fonctionnement du futur parc urbain qui doit être traité dans sa globalité.
 
Accessibilité, sécurité du futur Parc
Les préoccupations de fermeture du futur parc urbain ou de son accessibilité permanente devront être requestionnées en vue de garantir la sécurité future aux utilisateurs de cet équipement et celle des riverains.
 
Nous ne pouvons que nous réjouir de cette décision qui fait suite à la concertation publique exemplaire, engagée par la municipalité depuis le mois d'avril 2018, qui prend en compte les attentes des habitants, des associations et des 7 Comités du Conseil de Quartier Costières.
Une chance unique pour les Nîmois !
 
Nous attendons de voir le projet définitif de ce magnifique projet de Parc Urbain sur les pépinières Pichon. Il sera inclus au dossier de Déclaration d'Utilité Publique et sera soumis à l'approbation du Conseil Municipal. Par la suite, il fera l'objet d'une saisine du Préfet.